L’opposante Victoire Ingabire lors de sa libération le 15 septembre 2018 à Kigali. Cyril NDEGEYA / AFP
Texte par : Laure Broulard
Publié le : 14/05/2020 – 03:23 RFI

Un pasteur est mort lors de l’attaque d’une boutique lundi soir. L’incident a eu lieu à Muyumbu, dans le district de Rwamagana, à l’est de Kigali. L’opposition interne non reconnue assure cependant que c’est un membre du parti Dalfa Umurinzi, le nouveau parti de Victoire Ingabire, qui était visé.

De notre correspondante à Kigali

Selon le New Times, un journal pro-gouvernemental, une dizaine hommes armés a fait irruption dans un bâtiment dans la zone de Muyumbu aux alentours 19h30 lundi soir. Le pasteur Théoneste Bapfakurera, présent sur les lieux, a été poignardé à mort lors de l’attaque. « Il semble que les assaillants ne soient pas venus pour voler mais seulement pour tuer cet homme car ils ont épargné les autres personnes présentes », explique un représentent du district cité par le journal.

L’opposante Victoire Ingabire assure quant à elle que ce n’est pas le pasteur mais un membre de son parti, Théophile Ntirutwa, qui était visé. Il serait le propriétaire de la boutique attaquée, mais aurait réussi à se cacher à l’arrivée des assaillants, qui se seraient ensuite trompés de cible. Théophile Ntirutwa et sa femme auraient par la suite été arrêtés selon Victoire Ingabire.

Pas de commentaire ni de confirmation de la part de la police qui assure que l’affaire est entre les mains du Bureau des investigations rwandais. Théophile Ntirutwa fait partie des membres des FDU, l’ancien mouvement de Victoire Ingabire, arrêtés en 2017. Certains avaient été accusés de tentative de création d’un groupe armé. Il avait été libéré en janvier dernier.