Le prince Harry s’adressant aux médias après la naissance de son fils, le 6 mai 2019.
Steve Parsons/Pool via REUTERS

Il est là, et c’est un garçon ! Le premier enfant du prince Harry et de son épouse Meghan est né ce lundi matin, il pèse un peu plus de 3 kilos et sera 7è dans l’ordre d’accession au trône. Harry a lui-même annoncé la naissance aux médias lors d’une brève allocution à Windsor, là où réside le couple. La famille royale et de nombreuses personnalités ont dans la foulée adressé leurs félicitations aux parents qui disent encore réfléchir à un prénom.

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

« It’s a boy ! » Annoncée sur Instagram en lettres blanches sur fond bleu, l’arrivée du petit garçon de Harry et Meghan a réveillé la toile en ce lundi férié au Royaume-Uni. Dans les minutes qui ont suivi, des milliers d’internautes ont félicité les heureux parents et souhaité longue vie au huitième arrière-petit enfant de la reine Elisabeth.

Au même moment à Windsor, un prince Harry tout sourire annonçait lors d’une courte interview aux médias britanniques la naissance de ce bébé potelé de quelque 3,3 kg. Pas peu fier, le papa a précisé que tout s’était bien passé et que la maman et le bébé se portaient à merveille, ajoutant en riant que la naissance de son fils avait été « l’expérience la plus incroyable qu’il puisse imaginer », avant de s’exclamer avec sa franchise habituelle : « Comment une femme est capable de ça est incompréhensible ! ».

Le duc de Sussex a ensuite confié que le couple réfléchissait encore aux prénoms du bébé et tenu à remercier le public pour toutes ses marques d’affection et son soutien. Prenant le contre-pied de William, le frère aîné de Harry, le duc et la duchesse de Sussex ont voulu que leur bébé naisse chez eux, à Frogmore Cottage dans l’enceinte du château de Windsor et non pas dans un hôpital londonien.

Et en attendant d’ici deux jours la présentation officielle du premier bébé royal métis, à la double nationalité américaine et britannique, Harry et Meghan entendent profiter du moment dans l’intimité entourés de leurs proches et loin des caméras.