©RNL/Jean Fernand Koena
Le Premier ministre Firmin Ngrebada lors de la présentation de son discours politique à l’Assemblée nationale

lundi 20 mai 2019 14:36 Radio NDEKE LUKA

Les demandeurs d’emploi exigent du gouvernement centrafricain leur intégration dans la fonction publique. Ils envisagent d’organiser dans les prochains jours, plusieurs actions à cet effet.

Au cours d’une conférence de presse tenue samedi dernier à Bangui, ces demandeurs d’emploi disent avoir mené des démarches auprès des autorités du pays, sans gain de cause. Ils ont unanimement lancé un ultimatum au gouvernement qui, selon eux, n’est pas favorable aux négociations.

« Monsieur Mapenzi qui est le 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale, nous a promis que nous serons intégrés en 2019, malheureusement cette promesse demeure sans suite. Nous avons même déposé une demande d’audience au nouveau premier ministre, M. Ngrebada, mais il nous a hermétiquement fermé sa porte.», s’est indigné Zita Radegonde Selemina, Secrétaire Générale de l’Organisation des Demandeurs d’Emploi et des Stagiaires de Centrafrique (ODESCA). Et d’ajouter que « Le gouvernement ne respecte pas la population. Il préfère signer des accords avec les rebelles qui ont des armes, mais nous la population, nous ne faisons pas partie de ses préoccupations ».

Les centrales syndicales de ces demandeurs d’emploi ont porté les différents points de leurs revendications sur la table du gouvernement mais qui demeurent selon eux sans suite.