©RDC
Désiré Kolingba, Président du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC)

mercredi 30 octobre 2019 13:09 Radio NDEKE LUKA

Le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) quitte l’Union Sacrée à laquelle il s’est adhéré au sortir des élections de 2015-2016 et bascule désormais dans l’opposition. Son retrait est annoncé dans un communiqué rendu public lundi 28 octobre 2019 à Bangui.

« Il y a un moment où tout fini par s’arrêter. Aujourd’hui, nous avons officialisé simplement que les rumeurs qui faisaient savoir que nous étions dans la majorité présidentielle n’étaient pas fondées », a précisé Gabriel Goloumo, secrétaire général du RDC ajoutant que « nous avons effectivement décidé de nous éloigner ».

Toutefois, le RDC écarte l’idée de retrait de son représentant du gouvernement. « Pour le moment, il n’est pas envisagé de demander à Mme le Ministre, Eugénie Ngbodo, de quitter le gouvernement », a souligné Gabriel Goloumo expliquant avoir « des engagements personnels avec l’Union Sacrée », engagements les obligeant à « mettre un terme pour plusieurs raisons » à cette union.

Le RDC vient de lâcher le Chef de l’Etat, Faustin Archange Touadéra après le retrait du parti travailliste KNK de François Bozizé Yangouvonda.