©Facebook
Sébastien Wénézoui, président exécutif du parti CCR

dimanche 4 août 2019 11:53 Radio NDEKE LUKA

La Cohésion Centrafricaine pour la Reconstruction est une nouvelle structure dans la galaxie des partis politiques en Centrafrique. Lancé ce 3 aout à Bangui, elle est portée par Sébastien Wénézoui, ancien ministre sous la transition.

L’ancien coordonnateur adjoint des Antibalaka entre 2013 et 2014 avant son entrée au gouvernement, Sébastien Wénézoui s’est démarqué des groupes armés en s’investissant dans la recherche de la paix. Il a créé le fameux Collectif des Centrafricains pour la Réconciliation.

A quelques mois des échéances de 2020, cette structure se transforme en parti politique et prend le nom de la Cohésion Centrafricaine pour la Réconciliation. Les militants de ce parti entendent rassembler tous les centrafricains autour des vertus de la paix et de la cohésion sociale.

« Par la création de ce parti, nous nous sommes inspirés de l’accès au pouvoir par la voie des urnes. C’est pourquoi nous avons renoncé aux armes. Nous avons amorcé la dynamique de la réconciliation au sortir du forum de Brazzaville, cela a été un succès et aujourd’hui, nous sommes dans la politique pour l’accomplir » a indiqué Sébastien Wénézoui.

Si l’ambition de participer aux élections sont telles, le leader de CCR n’a pas été explicite sur ses ambitions à être candidat aux prochaines élections mais aussi sur l’obédience de ce parti.