©RNL/ Brice Landry NDANGOUI
Une vue globale du centre d’isolement de l’Hôpital amitié sino centrafricaine
mardi 5 mai 2020 16:21

Bien que la République centrafricaine fasse à présent partie des pays tropicaux les moins touchés par la pandémie de COVID-19 avec moins de 100 cas confirmés et 0 décès, il n’en demeure pas moins que le pays a battu récemment le record de nouveaux cas avec plus de 60 cas positifs en l’espace de moins d’une semaine. Le gouvernement centrafricain préoccupé par l’avancée exponentielle de la pandémie, engage en ce moment la construction d’un nouveau centre d’accueil et d’isolement des malades pour soutenir l’unique centre situé dans l’enceinte de l’Hôpital Amitié, visiblement dépassé en termes de capacité d’accueil.

Jusqu’à ce mardi 05 mai 2020, la RCA a officiellement enregistré 94 cas de contaminations au Covid-19 pour 10 guérisons et zéro décès. Avec une capacité d’accueil de 13 lits, le petit centre monté d’urgence dans l’enceinte du Centre National Hospitalier Universitaire de l’Amitié Sino Centrafricaine n’est plus en mesure de faire face au nombre de malades. Pour prévenir un afflux de malades dont la prise en charge pourrait être difficile, les autorités sont entrain d’aménager un autre centre d’isolement, cette fois, au CNHUB.

Les travaux qui ont déjà duré un peu plus d’une semaine, avancent bien et sont en phase de finition.

« Les travaux se passent bien, je pense qu’on est dans le délai. On pourra même remettre ce centre avant le délai fixé » a assuré Thierry OUAMBETI, l’entrepreneur des travaux expliquant que « Vu l’urgence de la pandémie avec ces multiples nouveaux cas, le ministère de la santé nous avait instruit de réaliser les travaux en 10 jours. Pour ce faire, nous avons doublé le nombre de nos ouvriers. Et je puis vous assurer qu’il nous reste à présent qu’à finir la pose ses 3 dernières portes pour que le centre soit remis. Ce qui va se faire en 72 heures. »

Ce nouveau centre se veut conforme aux réalités actuelles du pays et de la pandémie. Il s’agit d’un service de 13 pièces dont 5 VIP et 8 chambres ordinaires avec une capacité d’accueil d’une cinquantaine de places. Chaque salle de soin est équipée d’un téléviseur plasma accroché au mur, d’une climatisation ou ventilateur, douche interne, des lits et des matelas.

Deux autres pièces sont aussi aménagées pour service de salle de garde au personnel soignant, en plus d’une guérite pour l’accueil et l’orientation.

« Je suis très content de ce que les travaux sont entièrement positifs. Il était urgent de construire aussi rapidement un centre pour accueillir les malades. La qualité des travaux effectués par les ouvriers est vraiment à encourager » a lancé Jean-Claude MBITI, fleuriste sur ce même chantier de construction.

Ce nouveau centre vient ainsi renforcer la capacité d’accueil des personnes infectées au COVID-19 en Centrafrique. Cependant, le nombre de malades est toujours plus élevé que le nombre de lits dans ces deux centres d’isolement. Un nouveau défi pour le pays qui a l’un des systèmes de santé le plus faible au monde.