©Facebook
Le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga avec la communauté musulmane du KM5

vendredi 12 juillet 2019 15:09   Radio NDEKE LUKA

Le km 5 dans le 3e arrondissement de Bangui a basculé mercredi et jeudi dans la violence. Des heurts opposant deux groupes armés du secteur ont faity au moins 4 morts et des blessés. Si les armes ont cessé, les activités elles, n’ont pas encore repris ce vendredi. L’archevêque de Bangui Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga appelle au calme.

Pour consolider l’effort des leaders religieux du km5 vient apaiser le climat de violence et de peur qui y règnent après les violences, le cardinal Dieudonné Nzapalaïnga, archevêque métropolitain de Bangui s’est rendu ce 12 juillet au KM5 où il a prié avec les Imams pour la paix.

Au sortir de cette visite de solidarité, le Cardinal appelle au désarmement des groupes armés.  » Que les groupes armés cessent de faire couler le sang. Ces violences doivent interpeller l’Etat à vite désarmer les groupes armés » a-t-il lancé.

Les commerces ne sont pas ouverts et la psychose gagne encore les cœurs. Dieudonné Nzapalaïnga appelle les autorités morales à poursuivre leur travail pour ramener la paix.  » Les Imams doivent continuer à prêcher la paix, l’amour et le pardon. Par ces vertus, les uns vont changer de paradigme » a-t-il souhaité.

Depuis la mort de Nimery Matar allias force, un des chefs d’autodéfense du km5 c’est la première fois les violences atteignent ce pic. Dans le pk5 mercredi, la localité a été secouée par des tirs à larmes lourdes et automatiques suite à un malentendu entre deux groupes rivaux.