©RNL/Jean-Fernand Koena
Faustin Archange Touadera, Président de la République centrafricaine

mardi 9 juillet 2019 14:59 Radio NDEKE LUKA

19 pays membres de CAMES ont honoré de leur présence le rendez vous de Bangui. Ouverte ce 8 juillet, cette session de 10 jours permettra aux enseignants du supérieur de projeter le développement de leur organisation.

Le président Centrafricain, Professeur Faustin Archange Touadera a honoré de sa présence la cérémonie d’ouverture de cette session. Plusieurs enseignants du supérieur ayant fait des publications seront élevés professeurs lors de cette rencontre.

« Cette présente session qui doit se doter d’un nouveau bureau se penchera notamment sur les textes de CAMES en lien avec ce nouveau programme 2015-2019 et le développement du plan stratégique du CAMES ainsi que la promotion au sein de notre organisation » a indiqué Bertrand Batchi, professeur des universités.

Il poursuit en ajoutant que ces assises seront l’occasion de renforcer les capacités et communique sur les décisions de mai 2019 prises à Lomé au Togo. Lesquelles décisions font appel à l’éthique et le règlement intérieur du comité consultatif international.

Le ministre de l’enseignement supérieur Jean Jacques Sanzé se félicite de cette session. « La République centrafricaine est très honoré d’abriter cette session qui est d’une importance capitale pour le continent » a-t-il martelé.

Cette grande rencontre des universitaires africains est une grande première en Centrafrique.