©RNL / Gildas Nabeza
Monument des Martyrs de Fatima dans le 6e arrondissement inauguré le 11 mai 2017

mardi 3 septembre 2019 06:03 Radio NDEKE LUKA

A l’occasion de la journée du 30 août dédiée aux personnes disparues, l’Association des victimes des évènements de 2012-2014 (AVED) entend mener des actions de plaidoyer auprès du gouvernement afin de lancer des recherches en leur faveur. Hervé Sévérin Lidamo, son président l’a déclaré à l’issue d’un échange ce vendredi à Bangui.

Selon le président, des actions de plaidoyer seront menées auprès du Gouvernement et des autres partenaires afin de lancer des recherches en faveur de ces personnes disparues dont leur effectif reste jusqu’à ce jour inconnu. « Nous allons développer des plaidoyers ou recherches pour savoir réellement si tel parent déclaré porté disparu par ses proches au niveau de nos organisations, est décédé ou se trouve quelque part pour entreprendre des actions », a indiqué Hervé Sévérin Lidamo.

Le président de l’AVED a relevé que « de 2012 à ce jour, beaucoup de parents sont portés disparus et les familles n’ont pas pu organiser les obsèques parce qu’elles ne savent pas si la personne est décédée ou non » ajoutant que « des gens sont dans des endroits où ils n’ont pas de contacts téléphoniques pour informer les parents ».

Le Porte-parole du Gouvernement Ange Maxime Kazagui, lors de la conférence de presse animée sur les ondes de la radio nationale, a indiqué qu’il faut mettre au centre de la question des personnes portées disparues, le droit de mémoire. « Dans notre pays, il n’y a pas une culture de devoir de mémoire. Le Président de la République souhaite que de plus en plus, on instaure dans la culture des centrafricains le devoir de mémoire par la construction des mausolées », a rassuré le ministre Kazagui.

Le membre du Gouvernement a promis qu’en Conseil des Ministres, Nécessairement au niveau du conseil des Ministres, un projet pour cette journée sera présenté et que des évènements en la matière seront évoqués s’ils n’ont pas été faits.

La journée du 30 août est dédiée aux personnes disparues pendant les conflits armés où catastrophes naturelles. Elle est célébrée dans le but d’attirer l’attention de tout le monde sur le sort des personnes disparues sans laisser de trace.