©RNL/Jean-Fernand Koena
Le président de la République Faustin Archange Touadera

lundi 1 juillet 2019 07:13 Radio NDEKE LUKA

Le Président de la République Faustin Archange Touadera n’a pas laissé l’occasion passée inaperçue pour répondre à ses opposants politiques qui le chargent de critiques au lendemain la signature de l’accord de paix avec les groupes armés le 6 février 2019.

Réponse du berger à la bergère, Faustin Archange Touadera qualifie les agitations de ses opposants politiques de  » projet diabolique » et « vendeurs d’illusion ». Il l’a dit lors de la clôture du séminaire des ministres sur la gouvernance à Bangui.

 » notre peuple aspire qu’a une chose, la paix et attend de vous voir travailler dans ce sens. Vous devez le faire avec responsabilité » a lancé le Chef de l’Etat aux membres du gouvernement inclusif.

« Responsabilité », c’est sur ce ton ferme que le président reprend la main et passe à l’assaut politique contre ses adversaires qui selon eux « l’accord politique de paix est non seulement un échec mais aussi une concession à but électoral ».

« Nos compatriotes veulent seulement la paix, ce sera la manière de répondre aux marchands d’illusion qui ont un seul projet la manipulation et le trouble à l’ordre public » a-t-il enchainé.

Au lendemain de l’accord de paix signé le 6 février entre le gouvernement et les groupes armés, une plateforme politique composée de l’opposition et de la société civile est montée au créneau pour dénoncer cette entente. E Zingô Biani, c’est son nom. Elle devrait être reçue ce lundi 1er juillet par le Premier Ministre Firmin Ngrebada.