GETTY IMAGES
Image caption
Isabel Dos Santos
12 mai 2020 BBC AFRIQUE

La milliardaire angolaise Isabel dos Santos a demandé le déblocage de ses avoirs en Angola et au Portugal car, selon elle, il y a des preuves que l’État et les tribunaux ont agi de concert contre elle en utilisant des preuves fabriquées de toutes pièces.

En janvier, les procureurs angolais ont accusé la fille de l’ancien président angolais et ses associés d’avoir mal géré et détourné un milliard de dollars (plus de 594 milliards de FCFA) de la société pétrolière d’État. Ses avoirs en Angola et au Portugal ont ensuite été gelés.

Mme Dos Santos, qui nie toutes ces allégations, affirme que l’un des documents clairement falsifiés utilisés au tribunal était un faux passeport à son nom qui, selon elle, porte la signature de feu l’expert en arts martiaux Bruce Lee.