AFP
Image caption
La réunion a été convoquée par le président de l’UA en exercice, le président Sud-africain, Cyril Ramaphosa
17 juin 2020 BBC AFRIQUE

L’Union africaine (UA) a réitéré son appel en faveur de l’annulation de la dette et de la mise en œuvre d’un ensemble complet de mesures d’allégement de dette pour les pays africains en réponse à la crise de Covid-19.

Au total, la dette des pays africains est de 493,6 milliards de dollars, selon les dernières statistiques de la Banque mondiale.

La banque a déclaré en avril que l’Afrique subsaharienne connaîtra cette année sa première récession depuis 25 ans à la suite de l’épidémie de coronavirus.

Dans une déclaration publiée mardi après une réunion virtuelle des chefs d’État et des envoyés spéciaux de l’UA qui s’est tenue la semaine dernière, les dirigeants du continent ont également appelé à la levée des sanctions contre le Soudan et le Zimbabwe afin de permettre aux deux pays de faire face adéquatement à la crise sanitaire mondiale.

La réunion a été convoquée par le président de l’UA en exercice, le président Sud-africain, Cyril Ramaphosa.

L’Afrique a confirmé plus de 200 000 cas de Covid-19, dont 61% sont originaires d’Algérie, d’Afrique du Sud, du Nigéria, d’Égypte et du Ghana, selon le communiqué.