Bangui, 2 déc. (ACAP)- Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisékédi-Tshilombo a déclaré qu’il encourage le projet de la construction d’un pont sur l’Oubangui, sur financement de la Banque africaine de développement (BAD), en vue de rapprocher les deux peuples, et de favoriser les échanges économiques entre les deux pays, à l’occasion d’un toast prononcé dimanche 1er décembre 2019 à Bangui, dans le cadre des festivités marquant le 61ème anniversaire de la proclamation de la République Centrafricaine.

Le Président Félix-Antoine Tshisékédi-Tshilombo a salué le travail accompli par son homologue Faustin-Archange Touadéra en peu de temps à la tête de la République Centrafricaine.

Selon lui, « il y a eu un bond considérable dans ce pays qui était donné pour perdu par certains et aujourd’hui, il y à une lueur d’espoir, grâce au travail et la foi du Président Touadéra qui croit surtout aux vertus du dialogue et aussi en la capacité du peuple centrafricain de se surpasser ».

Il a fait savoir que le Président Touadéra et lui, ont en commun, l’amour pour la paix et la foi en leurs peuples respectifs quant aux efforts qu’ils peuvent faire pour leur bien-être.

« J’ai fait serment ici devant vous à mon frère, que tant que je serais à la tête de la République Démocratique du Congo, la République sœur de Centrafrique sera toujours très proche de mon âme et de mes attentes», a-t-il poursuivi.

Pour conclure, il a levé son verre au nom de la fraternité et de la complicité entre les deux peuples qu’il souhaite les plus excellentes et a émis le vœu de voir Dieu Tout-Puissant, accompagner les deux pays dans un élan que les deux dirigeants ont scellé aujourd’hui par ce toast.

Le Président Faustin-Archange Touadéra a quant à lui, remercié le Président Félix-Antoine Tshisékédi-Tshilombo pour avoir accepté son invitation, et lui a souhaité la cordiale bienvenue ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne, et un agréable séjour en terre centrafricaine.

Il s’est réjouit de la présence de son frère, Président Tshisékédi aux festivités marquant la proclamation de la République Centrafricaine, car a-t-il dit, « cela témoigne de la solidarité, de la fraternité du vaillant peuple congolais envers le peuple centrafricain ».

Le Président Touadéra a indiqué que les deux peuples frères sont unis par l’histoire, la géographie, et partagent une même communauté de destin.

« Nos deux pays arrosés par les deux rivières: le M’bomou et l’Oubangui, sont d’avantage les voies de communication entre nos deux populations, séparées sur plus de 1 200 kilomètres de frontières coloniales mais qui partagent les mêmes ethnies et les mêmes cultures.

« L’évolution de nos deux pays éprouvés par de multiples soubresauts politiques nous conduit à accorder nos leaderships et à manifester une solidarité à toutes épreuves pour combattre et à mettre un terme aux activités déstabilisatrices en Afrique Centrale et dans notre sous-région des grands lacs, si troublée dont la République démocratique du Congo pour des raisons évidentes de superficie, de peuplement et de ressources naturelles, devrait y joué un rôle de premier plan, de locomotive », a-t-il ajouté.

Il a noté que la venue du Président Félix-Antoine Tshisékédi-Tshilombo en Centrafrique, ouvre la voie à de prometteuses, perspectives d’une coopération bilatérale, redynamisée pour le développement des liens séculiers de fraternité.

Il a ensuite invité son homologue congolais à lever son verre à la santé et à la réussite du Président Tshisékédi-Tshilombo et du peuple frère de la République démocratique du Congo, pour que vive l’amitié et la coopération sud-sud entre les deux pays.

Il convient de rappeler qu’à cette occasion, le Président Faustin-Archange Touadéra a élevé le Président Félix-Antoine Tshisékédi-Tshilombo à la dignité de Grand-Croix dans l’ordre national de la reconnaissance centrafricaine.

Lundi 2 Décembre 2019
EV/ACAP