GETTY IMAGES
Image caption
Le CDP, le parti de l’ancien président Blaise Compaoré a choisi un de ses fidèles Eddie Komboigo comme leur candidat aux prochaines présidentielles
11 mai 2020 BBC AFRIQUE

Le parti de l’ancien président du Faso,Blaise Compaoré a choisi son candidat pour les prochaines présidentielles au Burkina Faso.

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), le parti de Blaise Compaoré vient de choisir son candidat pour la présidentielle du 22 novembre 2020.

Eddie Komboigo actuel président du parti a été désigné parmi trois candidats à l’issue des primaires tenues dimanche à Ouagadougou.

Eddie komboigo a été élu à l’issue d’un vote avec 133 voix favorables contre 21 pour son challenger Yahaya Zoungrana qui est membre du parlement.

Selon le correspondant de la BBC, le collège des électeurs a écarté la candidature de Mahamadi Kouanda le troisième candidat pour dossier incomplet.

Le parti a été obligé à tenir des primaires à cause des divergences internes qui n’ont pas permis un consensus sur le choix d’une personnalité qui va briguer le fauteuil présidentiel de 22 novembre prochain .

Une nouvelle centrale solaire en chantier au Burkina Faso

Le Burkina Faso va armer des civils contre les islamistes

Le président du CDP, retenu pour la conquête du puvoir a décidé d’œuvrer désormais pour le rassemblement.

Yahaya Zoubgrana, le candidat malheureux se dit disposer à soutenir le vainqueur auquel il veut « reverser » ses idées.

L’on signale toutefois que cette élection doit encore être validée en dernier ressort par Blaise Compaoré le président d’honneur selon les textes du parti.

En 2019 des distensions entre militants avaient conduit à des expulsions et contraint certains à saisir le tribunal. Il a fallu l’intervention du président Compaoré pour concilier les positions.