<©RNL/Bienvenu GBELO
Une vue du complexe de la fraternité créé par la star franco-centrafricaine du football évoluant en Europe, Mapou Yanga Mbiwa dans la commune de Bimbo

dimanche 30 juin 2019 14:10 Radio NDEKE LUKA

L’International franco-centrafricain évoluant dans le football européen, Mapou Yanga Mbiwa fait don d’un complexe de haut standing à son pays. Construit sur le site des Orchidées dans la commune de Bimbo, le complexe dispose d’un centre médical, d’une école, d’une crèche et d’un orphelinat.

La commune de Bimbo dispose désormais d’un complexe moderne. L’inauguration a été faite vendredi dernier par le président de la République Centrafricaine, Faustin Archange Touadera, en présence de la communauté riveraine.

La star de football le franco-centrafricain qui dirige son Association Yanga Mbiwa, concrétise sa promesse à la population de Bimbo, souvent confrontée à plusieurs problèmes d’éducation et de santé.

« C’est pour les orphelin, parce que nous avons constaté qu’il y a beaucoup d’orphelin. C’est aussi ouvert au public. Les gens qui aimeraient avoir de bonne éducation, des endroits propres, peuvent venir s’inscrire. Il y a l’internat qui est aussi ouvert. Les gens peuvent mettre leurs enfants à l’internat du lundi au vendredi. On s’efforce de beaucoup travailler en Europe pou aider les plus démunis. Donc forcement, il y aura des coups mais on essaye de trouver des solutions de gauche à droite » a expliqué l’International franco-centrafricain.

La population bénéficiaire de ce joyau s’en réjouit et promet d’en faire bon usage.

« Nous sommes très contents de cette réalisation. Il a accepté de nous en associer. Ensemble, la main dans la main, nous allons protéger le complexe de la fraternité. C’est notre maison. Bimbo ne connait pas du désordre. C’est une commune où règne la paix » a martelé Jean Pierre Kengougba, délégué des travailleurs dudit centre promet.

Le complexe de la fraternité est aussi équipé des bassins de pisciculture, et des bâtiments de poulaillers. La rentrée dans ce complexe est programmée pour le mois de septembre prochain.

Les responsables du complexe n’ont pas dévoilé le coût de la réalisation des travaux, du fait qu’ils l’ont fait, ont-ils dit, de bon cœur. Une initiative saluée par le chef de l’Etat, Faustin Archange Touadera