Le site cryptoast.fr écrit dans son actualité de la Blockchain que TOUADERA aurait bien commencé à vendre la République Centrafricaine aux étrangers, ce qui permet à ces derniers d’acquérir la citoyenneté centrafricaine, mais aussi d’acheter des parcelles de terrain ou d’adopter une résidence électronique dans le futur quartier dédié aux cryptomonnaies sur « l’Ile des Singes » du fleuve Oubangui dans Bangui la capitale du pays.

Depuis son indépendance, il y a eu plusieurs coups d’Etat avec plusieurs régimes qui se sont succédés en Centrafrique. Certains d’entre eux ont construit des écoles, des hôpitaux, des routes, une université, une Ecole Normale Supérieure, une Ecole d’ingénieur d’agronomie, une Ecole d’ingénieurs d’élevage. Certains ont même créé la Télévision ou la Société de Télécommunication. Mais jamais aucun n’a vendu ni le sous sol, ni la nationalité et ni les terres.

Depuis 2016, plus rien à été construit en RCA. Aucune nouvelle route, pas de nouveaux établissements scolaires supérieurs. L’unique Université de la RCA est délabrée et sans amphithéâtre digne de ce nom. L’unique Ecole Normale Supérieure est en ruine. La RCA est un pays sans opérateur national de télécommunication, sans ligne de téléphone fixe pour installer Téléphone-Téléviseur-internet appelé « triple play » pour l’accès de nos habitations à l’information et à l’éducation universelle de nos enfants dans ce monde du « tout numérique ».

Les grandes villes de l’arrière pays sont difficilement inaccessibles. Le paysan a du mal à vendre ses produits. En 2020, les groupes armés ont été manipulés pour créer un groupe unique afin de perturber les élections et laisser la voix libre à un seul candidat. TOUADERA en a profité, aidé en cela par Mme ISOPI de l’Union Européenne et de Mr Mankeur NDIAYE ex patron de la MINUSCA pour confisquer le pouvoir suite à une élection truquée à laquelle juste 30% de la population a participé.

Crédit photo: DIASPORA

Crédit photo: DIASPORA

Qu’est ce qui a été construit depuis 2016 qui justifierait que le peuple, libre et conscient fasse confiance de nouveau à TOUADERA ?
La RCA est devenue le (pays de) refuge de tous les faussaires et tous les bandits de la Terre.
Le peuple Centrafricain n’a plus de dignité car maintenu dans la peur par les mercenaires du groupe Wagner. Les Centrafricains ne sont plus considérés nul part dans le monde, surtout par leurs voisins immédiats.
C’est pourquoi je dis NON à cette trahison, NON à toute tentative de modification ou changement de la constitution et à la vente de la nationalité Centrafricaine par Internet sur le site de la cryptomonnaie Sango.org

Parallèlement, tout un programme est déployé pour corrompre les chefferies et population de l’arrière pays afin de soutenir le projet de modification ou de réécriture d’une nouvelle constitution qui supprimera la limitation de mandats aux fins d’ouvrir la voix à une présidence à vie. Si le pouvoir a autant d’argent, pourquoi ne pas l’utiliser pour intégrer plus d’enseignants afin de combler le déficit d’effectifs aujourd’hui comblé par les maîtres-parents dans les écoles de l’arriere-pays ? Pourquoi ne pas intégrer plus d’infirmiers pour les dispensaires des villes et villages reculés ?

Vu que c’est KAGAME qui soutient ce projet lugubre, j’appelle tous les Centrafricaines et Centrafricains de la diaspora à se libérer de la peur et à venir massivement ce samedi 13 Août 2022 devant l’ambassade du Rwanda à Paris pour dire NON à la vente de la RCA à KAGAME. J’invite le peuple Congolais de Paris, meurtri par l’invasion du M23, soutenu par le régime de KAGAME, à se joindre à cette grande manifestation.

« Vraiment TOUADERA, le pays n’est pas à vendre »

M. Jean-Pierre MARA
Ancien Député