Mme Adeline Véronique ENDJINDJOTOGO

Mbi la gué consacre ces prochaines semaines au 8 mars, la Journée Internationale des Droits de la Femme.
Nous recevons quotidiennement des femmes qui répondent à deux questions essentielles. C’est notre participation, notre apport! La campagne est lancée!
Top c’est parti!

8 mars: Journée Internationale des Droits de la Femme

Que représente pour vous le 08 mars?
Ce jour du 8 Mars est un jour pas comme les autres. C’est la date qui est marquée d’une pierre, celle où nous, femmes défavorisées, voulons dire NON aux violences faites aux femme , NON à l’Injustice, Non au non-Respect des femmes, NON aux inégalités, NON à la discrimination raciale dans le milieu professionnel et Non à la guerre. Au nom de l’Association ADLCP et en mon nom propre je lance un appelle à toutes les femmes du milieu défavorisé de se lever et de défendre nos Droits et de soutenir les femmes LEADERS qui travaillent dure chaque jour en faveur des femmes démunies et de ce milieu défavorisé. C’est le cas de l’Association ADLCP qui met ses ressources à disposition des femmes qui sont victimes de discrimination raciale, de discrimanation face à l’emploi et à la disposition des nombreuses personnes qui souffrent. Ces femmes ont besoins d’aide et d’accompagnement quotidiennement, quel que soit leur niveau intellectuel pour le développement de notre pays. La femme est la vitrine de son pays, l’éducation des enfants à la maison c’est la femme. Ces femmes ont besoins de se former dans l’entreprenariat, la création et avoir l’opportunité d’être autonomes. Le gouvernement doit être proche de nous!

Quel est votre message à l’endroit des Femmes?
Je fais appelle à toutes les femmes partout dans le monde de se lever pour le développement de leur pays. Ayons le courage, cultivons la terre c’est ça le développement. Faisons du commerce et de multiples activités pour subvenir à nos besoins pour notre honneur et celui de notre pays.

JE SUIS UNE FEMME ET J’AI DES DROITS