Depuis jeudi 26 septembre et jusqu’à dimanche, des livres d’or sont laissé à la disposition du public au palais de l’Elysée.
DOMINIQUE FAGET / AFP
Par RFIPublié le 27-09-2019 Modifié le 27-09-2019 à 17:55

Les hommages à l’ancien président français Jacques Chirac, décédé jeudi 26 septembre à l’âge de 86 ans, vont se succéder dans les prochains jours.

Une cérémonie d’hommage populaire à l’ancien président Jacques Chirac sera organisée dimanche aux Invalides, à Paris, à partir de 14h. Cet hommage est lié à « la relation forte que Jacques Chirac entretenait avec les Français. Tous ceux qui l’ont aimé pourront venir se recueillir auprès de son cercueil », a indiqué son gendre, Frédéric Salat-Baroux.

Depuis jeudi soir, et jusqu’à dimanche, les portes de l’Élysée sont ouvertes au public afin de permettre à ceux qui le souhaitent de déposer un mot dans les livres d’or installés dans le hall d’entrée du palais présidentiel. Près de 700 personnes y sont venues entre 21h et 2h du matin, et ce vendredi midi, une longue file s’étirait depuis la cour d’honneur jusque dans la rue Saint-Honoré.

Jacques Chirac sera ensuite inhumé, vraisemblablement lundi, dans un cadre strictement privé au cimetière du Montparnasse aux côtés de sa fille Laurence, décédée en avril 2016, conformément aux souhaits de son épouse Bernadette.

Le même jour aura lieu une journée de deuil national et un service solennel sera rendu en l’église Saint-Sulpice en présence d’Emmanuel Macron. Une minute de silence sera également observée à 15h dans les établissements et les écoles. À la demande de sa famille, un hommage particulier sera aussi rendu à l’ancien président le week-end du 5 et 6 octobre dans son fief de Corrèze, dont il a été longtemps député.

La Fédération française de football a annoncé une minute de silence avant tous les matchs de championnat de ce week-end, tandis qu’à Paris, la mairie a diffusé dès jeudi soir sur un écran géant installé sur le parvis de l’hôtel de ville plusieurs dizaines de photos de son premier maire depuis la Commune, élu de 1977 à 1995.

Jacques Chirac s’est éteint jeudi 26 septembre à l’âge de 86 ans des suites d’une longue maladie. Député, ministre, deux fois Premier ministre (entre 1974 et 1976, puis de 1986 à 1988), maire et président de la République de 1995 à 2007, il est l’un des rares à avoir autant marqué la Ve République. Hier, dans une allocution télévisée, Emmanuel Macron a salué la mémoire d’un « homme d’État que nous aimions autant qu’il nous aimait ».

(Avec AFP)