Des policiers montent la garde lors d’un rassemblement devant une usine de LG Polymers après une fuite de gaz à Visakhapatnam, en Inde, le 7 mai 2020. © AFP
Texte par : FRANCE 24
Publié le : 07/05/2020 – 07:25 Modifié le : 07/05/2020 – 07:25

Une fuite de gaz chimique dans une usine LG Polymers située dans le sud de l’Inde a provoqué jeudi la mort d’au moins cinq personnes, tandis que plusieurs centaines d’autres ont été hospitalisées, ont déclaré les autorités. Ce bilan incertain est amené à évoluer au fil de la journée.

Des centaines de personnes ont été hospitalisées, jeudi 7 mai, dans une ville du sud-est de l’Inde après une fuite de gaz dans une usine chimique, ont annoncé les autorités locales. La police a fait état d’au moins cinq morts, dans un premier bilan provisoire.

« Au moins 1 000 personnes de zones situées autour de la fuite de gaz ont été amenées dans différents hôpitaux publics ou privés de Visakhapatnam », a déclaré à l’AFP le docteur B K Naik, coordinateur des hôpitaux du district, en indiquant que le bilan humain pourrait être beaucoup plus lourd.

Des familles en contact avec le gaz

Du styrène s’est répandu dans l’usine aux premières heures de la journée, lorsque des familles résidant dans les villages alentours dormaient, a indiqué un représentant local. Plusieurs centaines de personnes ont inhalé le gaz.

« Il est toujours tôt le matin et il y a des gens dormant dans leur maison et qui sont inconscients. Les autorités fouillent (les maisons) aussi. Nous travaillons à amener les gens à l’hôpital », a-t-il ajouté.