©RNL/Erick Ngaba
Le président de la République lors d’une cérémonie officielle avec les forces armées

samedi 13 juillet 2019 12:54 Radio NDEKE UKA

Le Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera a officiellement lancé ce 12 juillet à Bouar les travaux de réhabilitation des bâtiments de la garnison et la formation des nouvelles recrues des FACA. Ceci à l’occasion de sa visite conjointe avec Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente (sortante) de la Commission européenne.

Ces bâtiments devront servir de garnison pour les Forces Armées Centrafricaines jusque là projetées à partir de Bangui. Ce centre d’instruction permetra à l’armée de contrôler tout l’ouest et le nord ouest du pays. C’est dans ce centre que l’EUTM va former les nouvelles recrues conformément à son nouveau mandat.

Faustin Archange Touadera a salué l’appui multiforme de l’Union Européenne et réaffirmé sa détermination à mettre en place sans délai les Unités Spéciales Mixtes de Sécurité.

« L’Union Européenne est déployée ici à Bouar où comme vous l’avez constaté, les activités de formation des nouvelles recrues sont lancées. Je salue dans le cadre européen, l’engagement du Portugal témoigné dans la participation agissante au sein de la Minusca par la QRS portugais et l’effort constant de la France également manifesté par un soutien important des éléments français du Gabon pour la formation de leurs frères d’arme FACA de plusieurs bataillons. Les éléments français du Gabon sont placés sous le commandement de la force européenne EUTM et jouent un rôle important dans la préparation de la formation des nouvelles recrues des FACA ici au Camp Le Clairc de Bouar » a précisé le président Centrafricain.

Il réaffirme les engagements du gouvernement à atteindre les objectifs de la paix avec l’appui de l’Union Européenne. « Je remercie également l’Union Européenne pour son soutien aux Unités Spéciales Mixtes de Sécurité, mesure de confiance transitoire mais importante pour la mise en œuvre de l’accord de paix. Je tiens à affirmer que l’Etat centrafricain est entrain de tout mettre en œuvre pour que ces USMS soient mises en œuvre sans délai conjointement avec l’exécution du plan national de la défense qui demeure l’objectif structurel » a-t-il ajouté.

Le Camp Leclerc, premier centre d’instruction militaire du pays accueille les recrues qui vont être formées par les FACA et les instructeurs de l’EUTM.