Les gendarmes de Ndélé, RCA, le 21 mars 2015.
© RFI/Pierre Pinto
Par RFI Publié le 15-08-2019 Modifié le 15-08-2019 à 21:25

La Russie a entamé sa deuxième livraison d’armes à la RCA – soumise à un embargo sur les armes depuis 2013 -, autorisée par une dérogation du Conseil de sécurité le 15 décembre 2017. La livraison des armes prévue pour le mois de mai dernier a débuté mercredi à Bangui.
Le premier arrivage de la deuxième livraison d’armes est arrivé mercredi de manière discrète à l’aéroport de Bangui. La ministre centrafricaine des Armées et le service de l’action anti-mines des Nations unies notamment étaient présents pour la réception. La Minusca a assuré le transport sécurisé de la cargaison.

Rien n’a filtré pour l’instant sur le contenu de cet arrivage qui devrait être suivi par une dizaine d’autres. La livraison était prévue pour mai. Il y a eu des « problèmes logistiques et techniques qui ont retardé la livraison », a expliqué le numéro deux de l’ambassade de Russie, Victor Tokmakov.

La première livraison, qui avait eu lieu en janvier 2018, s’était accompagnée par des critiques sur la non transparence du processus. Le rapport des experts de fin d’années 2018 relève des incohérences entre certaines armes livrées et les listes soumises au comité de sanction. Il préconisait la mise en place d’un logiciel de gestion des armes et d’un protocole pour la vérification et la gestion des stocks de matériel bénéficiant d’une dérogation.