Regis Dissa-Mekontchou

À toutes les femmes,
À toutes les femmes du monde,
À toutes les femmes de ce monde.

DÉDICACE À TOI FEMME
La femme contient un succès, un secret, un accent, un geste, un silence.

JOURNÉE DE LA FEMME
Que cette journée soit pour toi comme toutes les écoles de patience et de lucidité où la création est la plus efficace au monde de nos jour.

 »LES MOTS NE SONT JAMAIS QUE L’ENVELOPPE DES IDÉES »
 »La femme du monde relève des notes de sentiments les plus réceptifs,
Comme de la musique qui adoucit les moeurs,
Comme de la musique qui donne une âme à nos coeurs,
Comme de la musique qui donne des ailes à nos pensées ».
JE VOUS OFFRENT CETTE BELLE PLUME DU COEUR AVEC SAGACITÉ

AUX FEMMES, À NOS FEMMES
La femme n’insulte pas, elle éduque.
La femme ne s’énerve pas, elle apporte une solution.
La femme ne maudit pas, elle bénit en toute chose.
La femme ne pleure pas, elle exprime sa douleur qui console.
La femme ne crie pas, elle communique, et participe pour partager.
Vous êtes le symbole des symboles.

À toutes les femmes
À toutes les femmes du monde.
À toutes les femmes de ce monde

Femmes leaders d’opinion publique et politique, femmes cadres,
Femmes dans l’administration publique et privées, femmes cadres.
Femmes intellectuelles, dans toute chose et touts circonstance.
Les femmes artistes, créateurs, modelistes et modèles d’événementiel.
Les femmes officiers, cadres de l’armée, gendarmerie, douane, police.
Les femmes médecins, économistes et juristes, femmes journalistes, femmes médias et communications, femmes sociales, femmes d’affaires, femmes commerçantes, femmes tout court.
Les femmes aux foyers, vous qui avez la lourde tâche de la famille.
Vous êtes comme des plantes qui poussent dans le désert, qui donnent de l’espoir et de la visibilité à obtenir du sol arride, dont on n’a perdu l’espoir dans nos pensées,
Car la femme c’est le bonheur, et le bonheur c’est l’espoir, nous leur devons de l’honneur, parce qu’elles font notre bonheur.
Parce que l’honneur est le parfum de l’âme du bonheur qui sens plus fort même sous une pluie.
Donc faire toute chose sans associer la femme, c’est tout faire à moitié sans le bonheur.
Parce que la femme représente l’humanité tout simplement,
Disaient mes parents si lointains de la forêt médiévale de Gbalagbalaté dont je suis le représentant légitime et légal.
Je cite:  »Celui qui trouve une femme, trouve le bonheur, c’est une grâce qu’il obtient de l’Eternel ».

Le poète médiéval de Gbalagbalaté