Bouar, 29 juin (ACAP) – Le colonel Roger Godongaï, commandant la zone de défense Nord-Ouest implantée à Bouar (452km au nord-ouest de Bangui), a annoncé, vendredi 28 juin, qu’il a déjà déployé ses hommes dans quelques localités de sa zone pour assurer la protection de la population.

Début du déploiement des forces armées centrafricaines dans la zone de défense nord-ouest
Le colonel Godongaï a indiqué qu’il dispose d’un bataillon qui lui permet aujourd’hui d’être déployé dans ladite zone plus précisément à Paoua, Zoukombo, Bocaranga avec l’appui de la MINUSCA.

« Ce déploiement sera progressif en fonction des moyens que la hiérarchie va mettre à notre disposition; on est conscient que beaucoup reste à faire du fait de la sensibilité et des menaces qui sévissent encore dans la zone mais tout sera mis œuvre avec l’appui de la Minusca pour le contrôle de la zone », a-t-il souligné.

Selon le commandant de zone, beaucoup d’actions sont en train d’être menées dans sa zone dont entre autre la formation des nouvelles recrues des FACA et l’unité spéciale mixte de sécurité qui va bientôt suivre leur formation.

Il a par ailleurs fait savoir que la population de sa zone est favorable à la présence des forces armées centrafricaines afin d’assurer leur sécurité.

La création des zones de défense s’inscrit dans la dynamique du plan national de défense, favorisant ainsi une armée de garnison telle que voulue par le président de la République, Faustin Archange Touadéra, depuis son accession au pouvoir en mars 2016.

Créée depuis novembre 2017 par un décret présidentiel dans le cadre d’une armée de garnison, la zone de défense Nord-Ouest a pour mission d’assurer la sécurité dans cinq préfectures de la République centrafricaine, à savoir la Nana-Mambéré, l’Ouham-Pendé, la Mambéré-Kadeï, la Sangha-Mbaéré et l’Ouham pour une superficie de 1500 Km2.

Soumise à un embargo sur les armes instauré par l’ONU en 2013 suite au renversement par la force du président François Bozizé, l’armée centrafricaine est en phase de reconstruction depuis avril 2016 avec l’appui, entre autres, d’une mission de l’Union européenne dénommée EUTM-RCA.

Samedi 29 Juin 2019
F.G