L’hôpital Emile Muller à Mulhouse, le 29 avril 2020. © Sébastien Bozon, AFP
Texte par : FRANCE 24
Publié le : 09/06/2020 – 15:34 Modifié le : 09/06/2020 – 15:34

Le procureur de la République de Paris a annoncé mardi avoir ouvert une enquête préliminaire sur la gestion de la crise sanitaire en France. Elle porte notamment sur la « mise en danger de la vie d’autrui » et « non-assistance à personne en péril ».

La crise sanitaire a-t-elle été bien gérée par les pouvoirs publics ? Le procureur de la République a annoncé mardi 1er juin avoir ouvert une enquête préliminaire sur la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19. Depuis le 24 mars dernier, il a reçu 62 plaintes ou signalements.

Ces plaintes, précise le procureur de la République Rémy Heitz dans un communiqué, mettent en cause, pour la plupart, « différentes instances, structures ou départements ministériels ainsi que des responsables administratifs, décideurs publics ».

Mettre au jour les infractions pénales

Il a par ailleurs indiqué avoir saisi l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP).

« Cette enquête judiciaire aura pour objet d’établir les processus décisionnels mis en oeuvre à l’occasion de la crise sanitaire afin de mettre au jour les éventuelles infractions pénales susceptibles d’avoir été commises », ajoute-t-il.

Avec AFP