©RNL/Erick Ngaba
Les Forces Armées en fin de formation à Béréngo

jeudi 26 décembre 2019 12:48 Radio NDEKE LUKA

Le ministère de la Défense appelle les militaires à la loyauté et au respect des textes régissant le fonctionnement de l’armée et les lois de la République. Appel lancé ce 24 décembre par le chef d’escadron Jean Claude Tomoro, porte-parole de l’armée nationale suite aux rumeurs de conspiration contre les institutions de la République.

« Selon les rumeurs et les informations en notre possession, certains militaires se réunissent dans certains quartiers de la capitale et s’organiseraient pour une quelconque aventure à visée politique » précise le porte-parole du ministère de la Défense.

Ce communiqué intervient dans un contexte du retour sur la pointe de pieds du général François Bozizé, ancien chef d’Etat au pays après 6 ans d’exil à Kampala en Ouganda.

Ces manœuvres visent « à saper le moral de la troupe et à entretenir un climat de peur au sein de la paisible population centrafricaine en cette fin d’année en dépit de la déclaration de l’armée lors du forum de Bangui selon lesquelles les militaires ont demandé pardon au peuple centrafricain et s’engagent à protéger les institutions de la République, à protéger la population et respecter la discipline militaire et les lois de la République » martèle le porte-parole du ministère de la défense.

L’armée Centrafricaine est en pleine restructuration grâce à l’appui de l’Union Européenne et l’entrainement des instructeurs Russes à Bérengo au sud du pays.

Si le communiqué du ministère de Défense ne précise pas de sanction, il est évocateur d’un malaise qui ne dit pas son nom et fait suite à un autre communiqué du chef d’état major des armes d’officier personnellement le grand rapport de cette fin de semaine.