©Jeune Afrique
Nicolas Tiangaye, Président du CRPS

jeudi 13 février 2020 13:03  Radio  Ndeke Luka

Plusieurs partis politiques de l’opposition ont signé ce 11 février 2020 la charte de leur nouvelle plate forme dénommée « Coalition de l’Opposition Démocratique 2020 (COD 2020) ». Présidée pour l’instant par Anicet Georges Dologuélé chef de fil de l’opposition, elle a pour mandat de veiller sur les questions de démocratie et la bonne marche des élections du 27 décembre prochain.

La mise en place de cette plateforme politique intervient dans un contexte préélectoral marqué par l’incertitude concernant le respect du calendrier électoral et la volonté du gouvernement et de la communauté internationale d’organiser ces élections dans les délais légaux prévus par la Constitution.

Pour Anicet Georges Dologuélé, président en exercice de cette plate forme, la priorité est d’être à l’avant-garde des élections prochaines. « Nous veillerons à ce que les élections prochaines soient organisées de façon transparente, équitable et que les Centrafricains ne contestent pas les résultats » a-t-il précisé.

Face aux défis électoraux, le président du COD-2020 n’exclut pas la piste d’une candidature unique.  » Nous nous donnons la possibilité dans notre fonctionnement de discuter d’une coalition pour ces élections là. Donc, d’une candidature unique » a fait savoir Anicet Georges Dologuélé.

Au delà des questions électorales, l’opposition passe à l’attaque et accuse le gouvernement de dérive autoritaire.  » Nous allons veiller à ce que la dérive autoritaire que nous observons depuis plusieurs années maintenant, avec la tentative de confiscation de toutes les libertés et nous veillerons à ce que soit mis fin à cela » a poursuivi M. Ziguélé.

Interrogé sur la différence entre cette plate forme et le Front Uni E Zingo Biani, le président de COD-2020 justifie la différence par l’approche citoyenne portée par E Zingo Biani. Cependant, la nouvelle plateforme se veut politique.