Over Blog Primature Centrafrique , 30 avril 2019                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Comme l’a annoncé, le Chef du gouvernement centrafricain Firmin Ngrébada a fini par présenter ce 29 avril 2019, son programme-politique général. Firmin Ngrébada, était assisté dans cet exercice qui s’inscrit dans l’article 54 de la Constitution Centrafricaine, du Ministre chargé de Relation avec les Institutions Mme Eugénie Ngbondo, de ses Directeurs de Cabinet, sans oublier les membres de son gouvernement et son Cabinet qui l’ont accompagné. On notait également la présence du président de l’Assemblée Nationale Laurent Ngon Baba, celle des présidents des Institutions Républicaines, certains partenaires internationaux et les élus de la Nation qui ont témoigné de leur assiduité à ce rendez-vous très capital. L’on retiendra de cet examen de passage du PM Ngrébada, la présentation de son discours-programme axé sur les défis urgents de l’heure, entre autres, la sécurité, l’économie, la bonne gouvernance et les situations sociales.

Tout a commencé par l’arrivée du premier ministre Firmin Ngrébada au sein de l’hémicycle et celui du président de l’Assemblée Nationale Laurent Ngon Baba qui, après un bref mot d’introduction visant à souhaiter la bienvenue au premier ministre dans ce haut lieu d’échange démocratique, lui a donné l’opportunité d’entrée en action, disant de dévoiler son programme-politique général comme cela en est le vif du sujet principal de ce face-à-face.
De prime à bord, le Chef du gouvernement centrafricain Firmin Ngrébada en ce qui est de la vie politique et de la démocratie, a présenté ses vives félicitations aux députés de la nation, tout en saisissant l’occasion pour rendre un hommage mérité au président Laurent Ngon Baba ainsi qu’aux présidents des Commissions parlementaires pour leur sens élevé et patriotique visant à soutenir les actions du gouvernement pour l’intérêt du peuple.
En exprimant sa gratitude au Président de la République Faustin-Archange Touadéra pour sa marque de confiance sur sa personne, en le nommant le Chef du gouvernement, Ngrébada n’a pas oublié d’adresser ses ferventes félicitations à son prédécesseur Simplice-Mathieu Sarandji pour ses années passées à la tête du gouvernement. Concernant les partenaires au développement et autres bailleurs de fonds, Firmin Ngrébada leur a témoigné sa reconnaissance au nom du Président Touadéra pour leurs soutiens indéfectibles à la population centrafricaine dans tous les domaines.
En effet, le PM Firmin Ngrébada a mesuré le poids politique de cet exercice, survenu seulement quelques temps après la signature entre le gouvernement et les groupes armés, de l’Accord politique de paix pour la réconciliation. C’est pour dire que ce programme-politique général, bien détaillé par les quatre grands piliers et qui tient compte des priorités de l’heure, va être mis en œuvre dans un processus accéléré en vue d’alléger les souffrances du peuple centrafricain.
Pour Firmin Ngrébada, la République Centrafricaine son pays, vient de loin avec les crises récurrentes endurées et qui, bien entendu ont mis à mal la cohésion sociale. Et donc, a-t-il appuyé que, c’est grâce au retour à l’ordre constitutionnel qui a porté le président Touadéra à la tête du pays que les choses finissent par rentrer dans la droite ligne avec plusieurs réalisations achevées.

Le patron de la Primature qui, naturellement, se préoccupe toujours de conditions de vie délétères de ses compatriotes, a déploré dans son discours-programme le fait que malgré les avancées significatives enregistrées avec l’actuel régime politique, certaines zones font encore face aux problèmes d’insécurité imposés par certains ennemis de la nation. C’est pour abréger ces calamités subies par les centrafricains que le président Faustin-Archange Touadéra a fait de la politique de la main tendue, son cheval de bataille, dans l’intérêt d’ouvrir constamment un cadre de concertation afin de dialogue à ceux qui se sentent parfois éclopés sur certaines questions sociopolitiques. C’est ce qui a d’ailleurs abouti avec l’Accord de paix de Khartoum.
Visiblement, le programme-politique général du PM Ngrébada est axé sur quatre piliers à savoir : La paix, la sécurité et la justice ; la relance de l’économie nationale, la bonne gouvernance ; la situation humanitaire et la cohésion sociale. Pour un Premier Ministre qui se veut optimiste pour la réussite de la mission qui lui confiée par le Chef de l’Etat, la mise en œuvre effective des actions prévues dans ces piliers, est urgente et prioritaire. Avec les détails bien précis sur chaque pilier de son programme-politique général, le Chef du gouvernement de souligner que la restauration de la paix et la sécurité, notamment la réforme du secteur de sécurité, le succès du processus DDRR et la poursuite de la coopération bilatérale avec les partenaires internationaux sont incontournables pour relèvement de la RCA.

Firmin Ngrébada et son équipe gouvernementale convaincs finalement, les élus du peuple à travers les détails précis donnés sur chaque pilier qui tient compte formellement, des attentes du peuple centrafricain dans sa mise en œuvre d’ici les années à venir. Le premier ministre Ngrébada de réconforter que ses ministres seront instruits pour que les urgences de l’heure qui reposent sur la stabilité du pays et son développement soient une réalité laquelle, plusieurs projets sont déjà réalisés par le régime en place et que d’autres sont en cours d’exécution.
Après les deux heures du temps de présentation du Premier ministre Ngrébada, l’attitude a été laissée comme à l’accoutumé, aux 35 députés inscrits y compris certains groupes parlementaires (La Renaissance, le MLPC, le KNK…) pour intervenir, ont pris la parole tour à tour en vue de donner leurs avis sur ce programme-politique général qui, à vrai dire, répond aux aspirations de tous de par son contenu et sa qualité. Ces derniers suggèrent globalement au PM Ngrébada de traduire dans les faits ce dont il leur a présenté et de réagir urgemment aux questions de la sécurité, l’éducation, la santé et les infrastructures routières dans chacune de leurs circonscriptions électorales. C’est ainsi qu’après les réponses robustes et déterminantes du PM Ngrébada à leurs différentes préoccupations, que sur 131 votants, 122 députés l’ont voté et en toute confiance ce programme-politique général contre 5, 3 abstentions et 1 bulletin nul.

Nous y reviendrons…

http://primaturecentrafrique.over-blog.com/2019/04/centrafrique/assemblee-nationale-le-pari-reussi-pour-le-premier-ministre-ngrebada-pour-la-presentation-de-son-discours-programme-val?fbclid=IwAR3lbK59_un8iGcPXxutbCAJ6IP0SkyrNgZRmHTm5FxUm1p2EaMc7K5MD7A