Le médiateur de l’Union africaine Mohamed El Hacen Lebatt, à gauche, aux côtés du général Mohamed Hamdan Dagalo qui serre la main au général Yaser al-Atta, à droite, le 5 juillet 2019.
Ebrahim Hamid, AFP
Texte par : FRANCE 24
Première publication : 03/08/2019 – 01:59
Dernière modification : 03/08/2019 – 02:25

Le Conseil militaire de transition et les leaders de la contestation au Soudan sont tombés d’accord sur une déclaration constitutionnelle, a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi le médiateur de l’Union africaine.

Après des mois de crise politique au Soudan, l’armée et l’opposition ont enfin trouvé un terrain d’entente. Le médiateur de l’Union africaine a annoncé, dans la nuit de vendredi 2 à samedi 3 août, qu’un accord sur une déclaration constitutionnelle avait été trouvé entre le Conseil militaire de transition au pouvoir et les leaders de la contestation.

« Les deux délégations sont tombées pleinement d’accord sur la déclaration constitutionnelle », a déclaré Mohamed El Hacen Lebatt à la presse après deux jours de négociations. Il a ajouté que cet accord serait scellé au cours d’une cérémonie officielle de signature.

Avec AFP