©RNL/Stéphane Andjioyo
Evariste Ngamana,Porte-parole du Mouvement Cœurs Unis (MCU) du président Faustin Archange Touadera

mardi 21 mai 2019 12:34 Radio NDEKE LUKA

Le porte-parole du Mouvement Cœurs Unis Evariste Ngamana a appelé le secrétaire général du parti Centrafricain de l’Unité et du développement (PCUD) à ne pas faire de l’amalgame entre la politique et le judiciaire. Appel lancé au lendemain des accusations portées contre le régime d’avoir ourdi l’arrestation de Patrice Edouard Ngaïssona à la CPI.

Selon Samson Ngaïbona, secrétaire général du PCUD, Faustin Archange Touadera aurait inspiré l’arrestation de Patrice Edouard Ngaïssona pour le mettre hors de la scène politique. Accusation formulée sur Radio Ndeke Luka.

En réponse, le porte du MCU a qualifié d’accusation gratuite et infondée dont l’auteur n’en a pas les preuves.  » Je trouve infondées, les accusations de Samson Ngaïbona. D’abord parce que sieur Ngaïssona a été poursuivi par la CPI en tant que leader des groupes armés et non en tant que président du PCUD. S’il n’avait été arrêté sous la transition, c’est simplement par l’opportunité de poursuite. Et le chef de l’Etat encore moins son gouvernement n’a orchestré l’arrestation de Ngaïssona. Cela participe d’un projet funeste tendant à accuser le chef de l’Etat d’avoir empêché Bozizé de rentrer et autre » a-t-il fait savoir.

Ces réactions et contre réactions refont surface au lendemain du report de l’audience de confirmation de charges de Patrice Edouard Ngaïssona poursuivi par la Cour Pénale Internationale pour sa responsabilité présumée du coordonnateur national des miliciens Antibalaka dans les crimes perpétrés pendant la crise qu’a connue la République Centrafricaine.